Organized by
LogoSchweizerische Gesellschaft für Geschichte
Logo Universität Lausanne
Supported by
Logo Universität Lausanne
Logo Schweizerische Akademie der Geistes- und Sozialwissenschaften
Logo Schweizerischer Nationalfonds
Logo Universität Lausanne
Logo Société Académique Vaudoise
Logo Fondation pour l'Université de Lausanne
Logo Mnémo-Pôle
Logo Fondation Pierre du Bois
Sponsored by
Logo Universitäre Fernstudien
Logo Ville de Lausanne
Logo Canton de Vaud
Logo Schwabe AG

Cléopâtre II et la guerre civile de 132-124 av. J.-C. en Egypte : divergences dans la représentation du pouvoir royal féminin

En 132 av. J.-C., l’opposition entre Cléopâtre II et son frère-époux, le Pharaon Ptolémée VIII Evergète II, déclenche une guerre civile de plusieurs années. Pour la première fois dans l’Egypte ptolémaïque, une reine prend le pouvoir sans roi à ses côtés et se présente comme seule souveraine à la tête du pays. Les sources concernant cette période montrent deux discours sur le pouvoir féminin. Si les papyrus et ostraca contemporains des événements attestent du règne de Cléopâtre II dans une partie du pays au moins, les sources classiques montrent un autre visage. En effet, ces auteurs insistent davantage sur le rôle de victime de la reine face à un frère multipliant les excès et les atrocités. Les auteurs classiques, en particulier romains, dépeignent probablement un portrait de la reine qui devait s’adapter à leur représentation du statut de l’épouse de roi et par ricochet à celui de l’épouse de l’empereur romain dont l’influence dans les affaires de l’Etat devait être minimisée.

ReferentIn


Tagungsorganisation: Schweizerische Gesellschaft für Geschichte und Historische Institute der Universität Lausanne | Kontakt