Organized by
LogoSchweizerische Gesellschaft für Geschichte
Logo Universität Lausanne
Supported by
Logo Universität Lausanne
Logo Schweizerische Akademie der Geistes- und Sozialwissenschaften
Logo Schweizerischer Nationalfonds
Logo Universität Lausanne
Logo Société Académique Vaudoise
Logo Fondation pour l'Université de Lausanne
Logo Mnémo-Pôle
Logo Fondation Pierre du Bois
Sponsored by
Logo Universitäre Fernstudien
Logo Ville de Lausanne
Logo Canton de Vaud
Logo Schwabe AG

Emigration suisse en France et prosopographie : diversité et complémentarité des sources françaises et suisses au service d’une histoire « au ras-­‐du-­‐sol »

Donnerstag, 9. Juni
13:45 bis 14:45 Uhr
Raum 2120

Freitag, 10. Juni
13:45 bis 14:45 Uhr
Raum 2120

Il  s’agira  de  présenter  une  recherche  en  cours  sur  les  circulations  des  hommes  entre  France et Suisse dans le secteur agricole, l’industrie, ainsi que l’artisanat et le petit commerce  entre  les  années  1820  et  la  fin  de  la  Seconde  Guerre  mondiale.  Outre  les  dynamiques migratoires inhérentes à la société d’accueil mais aussi à celle d’origine, on mettra  en  exergue  l’importance  de  ces  déplacements  pour  le  développement  économique des deux pays.

On  abordera  ensuite  la  nature  variée  des  sources  recueillies,  tant  en  France  (recensements de la population, état-­‐civil, dossiers de naturalisation, rapports de police, archives notariales, presse etc.) qu’au sein des différents cantons suisses (recensements, état-­‐civil, correspondance et registres relatifs à la taxe militaire, registre des passeports, archives des organismes de formation, archives consulaires etc.).

Les  difficultés  d’accès  à  ces  documents  ne  sera,  par  ailleurs,  pas  passée  sous  silence  qu’elle résulte de la dispersion géographique des centres d’archives, des échantillonnages  et  collectes  hétérogènes  réalisés  par  les  archivistes,  mais  aussi  des  autorisations nécessaires à leur consultation.

On s’attachera enfin à évoquer les méthodes employées pour le traitement des sources, car  la  méthode  prosopographique  n’apparaît  pertinente  que  dans  la  mesure  où  elle  permet de tirer des enseignements généraux, à partir de l’étude et l’analyse de ces cas individuels.

Referent/in


Tagungsorganisation: Schweizerische Gesellschaft für Geschichte und Historische Institute der Universität Lausanne | Kontakt